Publications

16 Juillet 2024

« Au checkpoint, j’ai dit aux Russes que j’allais à Azovstal »

Ce volontaire superstar de Marioupol raconte comment il s’est rendu à plusieurs reprises dans la ville assiégée, sous les bombardements incessants de l’armée russe.
15 Juillet 2024

Youri Liapkalo, Marioupol : « Dans chaque cour, il y avait des tombes de civils tués »

Pendant près de deux mois, Youri Liapkalo et son fils Hlib ont tenté de survivre sous les bombardements incessants, faisant face au manque de nourriture, d’eau, de chauffage et de communications.
13 Juillet 2024

Viktor Marintchak, prêtre : « Je n’ai pas l’habitude d’avoir quatre cercueils de soldats dans mon église »

Depuis le début de l’invasion, Viktor Marintchak continue de servir à l’église Saint-Jean-l’Évangéliste, bien qu’il ait béni l’évacuation de tous ceux qui ont décidé de quitter Kharkiv.
12 Juillet 2024

Dans la vie d’une église à Kharkiv

Dans la ville quotidiennement bombardée par les Russes, les émotions des paroissiens sont douces-amères.
27 Juin 2024

« Un missile a tué mon père. Cela ne s’effacera jamais ni de ma mémoire ni de mon cœur ».

Natalia et Irina Ostapovsky sont des habitantes du village de Krasna Girka. Sous leurs yeux, un missile a détruit leur maison, leurs animaux et l’être qui leur était le plus cher : leur père et mari.
26 Juin 2024

Des écoliers de Crimée voient leurs notes revues à la baisse pour n’avoir pas écrit de « lettres de gratitude » aux soldats russes

La Russie oblige des enfants et leurs enseignants à écrire des lettres aux soldats qui ont commis des crimes de guerre depuis l’invasion totale de l’Ukraine par la Russie.
23 Juin 2024

« Nous resterons en Ukraine jusqu’à la fin », dit un volontaire canadien à Kharkiv

L’organisation de Paul Hughes a effectué plus de 300 missions en Ukraine. Au cours de l’une d’elles, le Canadien a été interrogé pendant huit heures par les Russes.
03 Juin 2024

Les drones russes ont endommagé plus de 2000 bâtiments d’habitation en Ukraine

Ce sont avant tout les régions situées près de la ligne de front qui sont les plus touchées par les attaques de drones.
31 Mai 2024

Les blessures corporelles constituent un crime de guerre contre les Ukrainiens

Techniquement, il ne s’agit pas de torture, mais les conséquences peuvent être encore plus graves.
30 Mai 2024

Exécutions sans sommation et selon des listes

Sur quels schémas se sont déroulés les homicides volontaires dans la région de Kyiv ?
27 Mai 2024

Qu’est-ce qu’un crime contre l’humanité ?

Ce terme (non) oublié du XXe siècle est à nouveau associé à l’Ukraine.
22 Mai 2024

« Je ne vois pas de chemin de réconciliation tant que le mal ne sera pas appelé le mal »

La fosse commune de l’église Saint-André le Premier Appelé, à Boutcha, est devenue le dernier refuge d’Ukrainiens qui ont souffert de l’agression russe. Comment surmonter la discorde et la haine, est-ce même possible ?
16 Mai 2024

Une école ukrainienne sur 10 a été touchée par la guerre

À la mi-avril 2024, la base de données de l’initiative T4P recensait 2204 crimes de guerre présumés contre des institutions scientifiques et d’enseignement.
09 Mai 2024

« L’expertise a révélé que j’avais appelé à incendier le Kremlin »

Anatoli Levtchenko est un metteur en scène de théâtre bien connu à Marioupol. L’homme a été accusé d’incitation à la haine, d’incitation à l’extrémisme et au terrorisme, et même d’avoir appelé à l’incendie criminel du Kremlin en raison d’un emballage de chewing-gum « Love is… » dont il a publié une photo sur Facebook.
30 Avril 2024

« Je suis coupable d’aimer l’Ukraine ! »

En Russie, une habitante de Melitopol, mère de deux enfants, a été condamnée à 9 ans de prison.
29 Avril 2024

« Si nous n’investissons pas dans les arts, nous risquons de perdre à nouveau »

Les peintures de l’artiste Matvii Vaïsberg illustrent le nouveau livre du Centre de défense des droit humains de Kharkiv sur Marioupol. Il déclare que la guerre a été la période la plus productive pour lui, se plaint de l’enlaidissement de l’espace urbain et estime qu’il faudrait faire davantage pour promouvoir l’art contemporain ukrainien dans le monde.
21 Avril 2024

« J’ai donné de la vodka aux chiens pour que leur cœur ne s’arrête pas. »

Valeria Kaminskaya est une femme d’affaires de Mariupol. Elle raconte des histoires horribles de torture, de vie sous les bombardements, et se souvient de son dialogue avec un jeune Tchétchène qui l’a fait pleurer.
19 Avril 2024

Menace stratégique dans le Plan stratégique

Un Plan stratégique pour l’attribution au Parquet de la compétence dans le domaine des poursuites pénales pour les crimes internationaux pour 2023-2025 a été approuvé.
15 Avril 2024

Discours d’ouverture de la quatrième conférence à la mémoire d’Arseni Roguinski

Il est nécessaire de créer un Tribunal international doté d’une charte spéciale pour la qualification juridique des crimes du régime communiste de l’URSS et de la Russie post-communiste.
07 Avril 2024

Que fait un aumônier militaire et qui en a besoin ?

Et quel est le rapport avec les tcheboureks [chaussons frits garnis de viande hachée et d'oignons] ? Le lieutenant-colonel des forces armées ukrainiennes Oleh Sidorenko se rappelle une histoire du service.
04 Avril 2024

Huit lieux de torture en 21 mois : géographie d’une captivité

« Ils n’arrêtaient pas de nous dire : on vous emmène, on va vous échanger. J’ai changé huit fois de lieu de détention, pensant à chaque fois que j’allais être échangé. Mais ils m’emmenaient dans un nouveau « point d’accueil ». Dès qu’ils nous faisaient descendre du fourgon, ils se mettaient nous frapper.
03 Avril 2024

Un bénévole américain à la morgue de Bucha (Ukraine)

Patrick Loveless est venu à Bucha immédiatement après la libération de la ville par l’armée ukrainienne : il a aidé à trier les corps à la morgue de Bucha, a vu et ressenti les conséquences de ce que les Russes avaient fait. Il a été tellement frappé par ce qu’il a vu qu'il ne peut pas l’oublier.
02 Avril 2024

Le village de Chapovalivka en ruines vu du ciel

La région frontalière de Derhatchi a été l’une des premières à être attaquée par les Russes. Près de la moitié de la communauté territoriale a été occupée. Le village de Chapovalivka se trouvait alors dans la zone grise.
27 Mars 2024

Les Russes ont enlevé deux frères qui travaillaient à la centrale nucléaire d’Enerhodar

Liudmila Vassilivna attend le retour de deux de ses proches de captivité russe : en septembre 2022, à Enerhodar, les Russes ont emmené ses frères, les jumeaux Serhiy et Oleksandr Korji.